Dépannage informatique : pourquoi appeler avant qu’il ne soit trop tard


Pour beaucoup de gens, avoir recours à un service de dépannage informatique peut sembler coûteux, et c’est pour cela qu’ils attendent souvent que tout aille vraiment mal pour décrocher leur téléphone.  Il semble que, dans leur esprit, il est moins cher d’appeler une fois pour toutes pour régler plusieurs problèmes, plutôt qu’une fois de temps en temps. Or, cette réflexion est totalement erronée, et entraine en général une dépense et une perte de temps largement supérieures à celles  occasionnées par une intervention ponctuelle. Là, vous vous dites que l’auteur de ce billet prêche surement pour sa paroisse, de manière à vous inciter à consommer du service de dépannage informatique… Détrompez-vous, les seules motivations de l’écriture de ce billet sont la logique et l’expérience. Voici donc un exemple type d’intervention où le client aurait du se manifester bien avant, dans son intérêt.

Monsieur X est un professionnel qui utilise son ordinateur pour son travail, pour des tâches telles que la facturation, la comptabilité, la lecture de ses mails, la rédaction de courriers sous Word, etc… Il n’aime pas particulièrement l’outil informatique, mais sait qu’il en a besoin au quotidien, vivant avec son temps, tout simplement. De ce manque d’intérêt pour l’informatique découle une certaine négligence en matière de protection, et Monsieur X a préféré installer un anti-virus gratuit, et bas de gamme, plutôt que d’investir une trentaine d’euros dans un outil performant. Son assistante utilise souvent son poste, et s’est installé MSN pour discuter avec ses amis et sa famille, iTunes pour télécharger de la musique pour son iPod, fort utile dans ses trajets pour se rendre à son travail, et Emule pour télécharger des films et de la musique. Elle aime aussi interroger sa page Facebook et les membres de sa liste d’amis lui envoient souvent des mails incluant des pièces jointes.

Lorsqu’un ennui informatique survient, Monsieur X essaye de « faire avec » ou de le contourner, convaincu que s’il appelait une société de dépannage informatique cela lui coûterait bien plus que le temps qu’il perd chaque jour à « faire avec ». Ainsi, les petits désagréments s’accumulent, et, un beau matin, l’ordinateur refuse de démarrer. Monsieur X se décide enfin, après plusieurs mois, à décrocher son téléphone pour appeler un dépanneur.

Le technicien arrive au bureau de Monsieur X et constate la panne. Après quelques manipulations, et une bonne heure de travail, il arrive enfin à avoir accès à Windows. Bien entendu, Monsieur X profite de la présence du technicien pour que ce dernier répare les quelques désagréments auxquels il est confronté au quotidien. L’ordinateur ramant beaucoup, l’expert rencontre beaucoup de difficulté à travailler correctement, et, après moult efforts, il arrive à la conclusion que l’ordinateur est infecté par plus de 40 virus et malwares ! Il entame une procédure de désinfection de la machine, non sans problème, mais néanmoins avec succès. Encore une fois, entre analyses et redémarrages, plus d’une heure vient de passer.

La machine est enfin nettoyée, mais rame toujours et certaines fonctions demeurent inaccessibles. Le technicien explique à Monsieur X que ces avaries sont dues à la quarantaine de virus et malwares, et qu’il va tenter de remettre les choses en ordre, mais qu’il se peut que les virus aient fait trop de dommages, et qu’il faille réinstaller Windows. Notre cher client demande combien de temps durerait une telle opération, et lorsque le technicien lui répond « environ deux heures », il insiste pour que celui-ci tente de réparer les dégâts en priorité.

Plus d’une demi heure se passe, et le dépanneur en arrive à la conclusion qu’une réinstallation de la machine est inévitable, et plus avantageuse pour son client qui ne peut que donner son accord. Bien sûr, réinstaller Windows entrainerait la perte de tous les documents de la société, et avant tout, il est nécessaire de sauvegarder ces derniers. Le prestataire et son client décident ensemble des fichiers à conserver, les copient sur un support externe, l’opération totale durant une heure. S’en suivent deux heures pour réinstaller la machine, les pilotes des composants internes, les périphériques, et quelques logiciels essentiels au travail de Monsieur X. Le technicien lui recommande un véritable anti-virus qu’il installe sur la machine, après l’avoir acheté en ligne. L’ordinateur est enfin viable, mais la facture lourde et l’intervention fut coûteuse en temps.

Si Monsieur X avait appelé une société de dépannage informatique lorsque le premier ennui est survenu, le technicien aurait peut-être détecté un virus, qu’il aurait supprimé, ainsi que les traces laissées par celui-ci. Ensuite, il aurait informé son client de la nécessité d’une réelle protection,  lui aurait probablement installée, et lui aurait donné quelques conseils pour éviter que ce genre de désagrément se reproduise. Au final, Monsieur X aurait perdu une heure de son temps, peut-être deux, et peu d’argent, tout en ayant un ordinateur sain et bien protégé.

Laissez une réponse

Free WordPress Theme
© 2010 Blog PC Solutions. Tous droits réservés.
WordPress主题
freshlife WordPress Themes Theme Junkie